Le programme de formation générale de l’école québecoise est un beau programme mais qui n’est pas adapté au système dans lequel il évolue. Selon moi, l’histoire et les sciences, soient les matières dites secondaires, devraient servir d’amorce à tout ce qui est appris dans les matières de base pour les rendre signifiantes pour le jeune. Une si belle utopie qui n’est possible que dans un contexte à ratio très réduit.

The Quebec’s school curriculum is a great program but does not fit the system where it’s evolving. From my point of view, secondary subjects should be the starting point of base subjects so they will the significants to the learner. What a great utopia that is only possible in real short ratio.

Julie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s