J’ose: Chéri, je suis désolée…

Je lisais les Confessions de French Lily il y a quelques temps. Elle a osé partagé ses moments difficiles de l’été. Après avoir perdu le souffle, elle s’est ouverte pour partager son expérience afin que d’autres puissent la lire et prendre conscience qu’ils ne sont pas seuls.

Être conjoint(e) de militaire est un défi de tous les jours, tous les mois, toutes les années et ce, bien au delà de la carrière du militaire.

Aujourd’hui c’est à mon tour de vous partager ce poème que j’ai écris au début de l’été et que j’ai entreposé pendant un moment en espérant qu’un jour je ne me sentes plus ainsi… 

 

Chéri, je suis désolée

Chéri, je suis désolée
De n’être que l’ombre de moi
Une fois par mois

Chéri, je suis désolée
De n’être en mesure de contrôler
Ces hormones qui dictent mon humeur

Chéri, je suis désolée
De ne plus arriver à me réjouir véritablement
Des choses qui me réjouissaient auparavant

Chéri, je suis désolée
D’avoir perdu ma fougue d’antan
Étrangement, en devenant maman

Chéri, je suis désolée
D’avoir si trop souvent
Oublié notre couple
Ne pensant qu’aux enfants

Chéri, je ne te remercierai jamais assez
De me ramener sur Terre lorsque je vagabonde dans de sombres contrées

Chéri, je ne te remercierai jamais assez
D’être la lumière qui étincelle mes sombres journées

Chéri, je ne te remercierai jamais assez  D’être toujours présent malgré les contrées qui nous peuvent nous séparer

Chéri, je ne te remercierai jamais assez
D’être toujours là, près de moi, après toutes ces années

Chéri, je ne te remercierai jamais assez
D’être toi en tout moment
Ton intégrité, ta loyauté, ton objectivité
M’aident à ne pas trop m’écarter

Chéri, je ne te remercierai jamais assez
De ne jamais nous abandonner
Pour que nous puissions réaliser ce rêve commun qu’un jour nous avons imaginé

Publicités

2 réflexions sur “J’ose: Chéri, je suis désolée…

  1. Lyne dit :

    Quel beau poème et quelle belle réflexion! J’espère que tu te sens mieux. Je suis certaine que ton partage fera son chemin vers le coeur de quelqu’un qui en a besoin car tu n’es pas seule à te sentir ainsi.

    Je te souhaite une très belle année 2017. 🙂

    J'aime

    • Julie R-Bordeleau dit :

      Merci Lyne, j’ai décidé d’oser et d’ajouter un peu de vers à mon blogue, l’écriture ayant été ma thérapie alors que j’étais ado. Mes SPM seront toujours là, mais je commence à les apprivoiser tranquillement. Une belle année 2017 à vous aussi xx

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s