Écouter les messages que ton corps t’envoie


développement personnel, vie / mardi, février 5th, 2019

Vers la mi-janvier, j’ai vécu une semaine étrange de maladie. Après quelque chose qui ressemblait à une gastro, une déshydratation ou un épuisement intense a suivi. Tellement que j’ai été consulté pour me faire dire que tout était ok… ouin….

C’est dans ces moments qu’il faut écouter les signaux d’alarme de son corps et de tout mettre sur pause: ses projets, l’entraînement, le travail, le ménage et faire ce qui est essentiel au quotidien. Go with the flow, comme ils disent!

Après trois jours à n’être qu’étendue et essayer de se reposer avec un petit 15 mois qui gigotte au quart de tour, l’énergie est revenu peu à peu. Pas très longtemps, juste assez pour reprendre le rythme petit à petit, à pas de souris. Les bains d’achillée millefeuille ont été très bénéfiques et m’ont permis de reprendre des forces plus facilement.

Je lisais Céline Ellert une nuit cette semaine-là qui disait que la super-femme l’est dans sa vulnérabilité et ses imperfections. Elle a le courage de ne PAS être parfaite.

Moi qui avait une amertume envers ce concept de « super-maman » puisque derrière chaque maman se cache une fille, une femme, une amoureuse et une professionnelle qui ont toutes des besoins différents et qui l’amènent à vivre certains moments avec moins de bienveillance, de douceur, d’énergie qu’elle ne le « devrait ». Mme Ellert m’amène à voir maintenant « ce mythe » tel comme il l’est. Derrière chaque super héros se cache un humain, un vrai, authentique et vulnérable.

« Avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités. »

Le super pouvoir de la femme? Donner la vie!

Avec tout ce que ça implique: un cycle hormonal à apprivoiser, un sens du don de soi sans équivoque, un équilibre à trouver entre toutes facettes de sa féminité.

Je suis heureuse de m’être engagée vers cette quête de soi qui m’amène à vouloir toujours être une meilleure version de moi-même chaque jour en acceptant ces moments moins roses qui font partie de moi et qui font que je suis moi.

Un de mes plus grand défi dans la vie aura sans doute été celui d’être une femme qui ressent sa féminité et ses « dégréments » au fil de son cycle. Je l’apprivoise davantage de jour en jour. Grâce à la respiration, l’entraînement, l’aromathérapie, l’herboristerie, je sens que je suis sur la voie de la bienveillance envers moi-même. Vivant dans une société de performance où tout va vite et où le succès est défini sur des chiffres quantifiables ou mesurables, je sais maintenant que pour moi le succès ce n’est pas ça. Pour moi, je réussis chaque jour en progressant vers cette future version de moi-même: celle qui s’accepte, se fixe des défis, les relève tout en prenant soin des siens et en gardant en tête que:

Pour prendre soin des autres, il faut d’abord prendre soin de soi.

Mes défis cet hiver?

  • Poursuivre ma remise en forme (avec entres autres 3 weeks yoga retreat)
  • Boire 74 oz d’eau par jour
  • Dormir 7h par nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.